Voilà, nous en sommes à notre deuxième semaine d’école 2020-2021. Les enfants retournaient en classe le 17 août et ce fut une rentrée bien différente des précédentes.

L’école à distance. Dans la situation actuelle, notre commission scolaire offre deux options; soit 100% en ligne pour l’année, ou hybrid. Hybrid sera quelques heures en personne, quelques heures à distance. Nous avons opté pour cette deuxième option. Par contre, pour l’instant, nous sommes tous 100% en ligne jusqu’à nouvel ordre.

Ça m’a causé bien de l’anxiété dimanche soir, avant la rentrée. Je dois avouer que pour terminer l’année dernière, nous étions en ligne, de mars à juin, et ça n’a pas été facile. Il fallait tous s’adapter; les enseignants, les parents et surtout, les enfants. En moins de deux semaines il y avait un plan temporaire pour terminer l’année scolaire. C’était somme toute bien organisé, mais je souhaitais des changements dans l’éventualité d’un retour en ligne.

À mon grand bonheur, le travail qui a été fait pendant l’été me semble avoir été très bénéfique. Sincèrement, mon bilan après un peu plus d’une semaine d’école, chapeau! Nous devons tous faire au mieux dans la situation actuelle et personnellement, je suis satisfaite et rassurée côté académique.

Ici, contrairement au Québec (pour avoir parlé avec la famille et des amis), la fin d’année scolaire 2019-2020 était différente. À titre de comparaison, malgré que tout était à distance et que rien n’était trop organisé (faute de temps on s’entend), les enfants devaient tout de même être présents à chaque jour, ils avaient des travaux à compléter, des vidéos à préparer et des examens finaux (surtout pour ma grande de secondaire 1).

Mon rôle de maman

Il y a quelque temps, je me demandais si mon rôle de maman à la maison était encore approprié. Pas qu’il n’y a plus rien à faire pour mes enfants, mais quand tu es une maman à la maison et que tes enfants sont à l’école de 8h à 14h30… tu viens qu’à te dire « coudonc, je fais quoi dans le fond? ». Tout comme la planète entière, nous avons été contraints de modifier nos habitudes drastiquement ces derniers mois. Disons que j’étais bien contente de ne pas avoir un emploi de 40h par semaine et je lève mon chapeau, encore une fois, aux gens qui devaient travailler de la maison tout en s’occupant de la fin d’année scolaire des enfants.

Pour une maman nerveuse, ce n’était pas une formule gagnante! 🙂

On poursuit comme ça pour le moment et maman Jenny est beaucoup plus calme.

Bonne rentrée à tous!